Le demandeur d'emploi

Financement  - Le demandeur d'emploi - La situation du demandeur d’emploi indemnisé par les Assedic

Voir l'article

La situation du demandeur d’emploi indemnisé par les Assedic

Si vous êtes demandeur d’emploi et que vous avez l’intention de créer votre entreprise après ouverture de vos droits aux allocations chômage, vous pouvez depuis peu continuer de percevoir vos indemnités pendant la phase de démarrage de votre activité sous deux conditions :

    ·Il faut demeurer inscrit comme demandeur d’emploi ;

    ·Votre nouvelle activité ne doit pas vous rapporter plus de 70% du salaire qui a servi de base pour le calcul de vos allocations chômage.

Il existe également un formidable coup de pousse proposé aux créateurs d’entreprises indemnisés par les Asssedic, il s’agit d’ARCE . L’Aide à la reprise et à la création d’entreprise est un dispositif simple qui permet de percevoir la moitié des allocations chômage qui vous restent en deux versements espacés de 6 mois. Si votre activité d’entrepreneur cesse pour une raison ou une autre, vous pouvez percevoir ultérieurement le reliquat de vos allocations en vous réinscrivant à Pôle emploi. En résumé, l’ARCE vous permet de constituer votre capital de départ pour faire les investissements nécessaires.

Attention, toute obtention d’ARCE est soumise à la demande initiale de l’aide aux chômeurs créant ou reprenant une entreprise -ACCRE. En clair, ce dispositif d'encouragement à la création et à la reprise d'entreprise vous permet de bénéficier d'une exonération de cotisations sociales. Les demandes d’ACCRE doivent être déposées accompagnées des pièces justifiant du droit au bénéfice auprès du CFE. La décision d’attribution de l’aide appartient à l’Urssaf.