Les normes sanitaires (hygiène)

Aux yeux de la loi, le streeter est soumis aux mêmes exigences d’hygiène et de sécurité sanitaire que n’importe quel restaurateur traditionnel !

Lors de la création ou de la reprise de votre affaire, une déclaration doit être faite, avant l’ouverture, aux services vétérinaires de la préfecture. Il est conseillé, en outre, de rencontrer un vétérinaire ou un inspecteur des services vétérinaires de la préfecture afin de savoir si vous êtes en conformité avec la réglementation.

L’arrêté du 21 décembre 2009 relatif aux activités de commerce de détail, d’entreposage et de transport de produits d’origine animale (ou de denrées alimentaires en contenant) impose certaines règles sanitaires notamment :

    -Les conditions d’approvisionnement direct en petites quantités de produits non transformés ;

    -La température de conservation et de congélation des ces produits ;

    -La température des plats cuisinés ou livrés chauds.